[Review] BeQuiet! – Dark Rock Pro 3

Le packaging:

Le DRP3 nous arrive dans un carton au style habituel de BeQuiet!, à savoir sobre, avec une photo, le nom du produit et une petite précision, en l’occurrence les 250W qu’il est capable de dissiper, ainsi que la bande grise sur le côté nous indiquant la gamme du produit. Ici elle nous rappelle que c’est du “high-end”, au cas où la taille du carton et la dissipation annoncée ne suffiraient pas.

 

 

 

 

 

 

 

Le contenu:

Dans la petite boite en carton contenant le bundle, nous trouvons :
– Le ventirad lui-même
– Une backplate universelle avec patins en mousse dense
– Les attaches à fixer au ventirad pour Intel et AMD
– Toutes les vis et goupilles nécessaires pour fixer l’ensemble à la carte mère
– Deux attaches pour fixer un troisième ventilateur à l’arrière, au cas où deux ne suffiraient pas.
– Une seringue moyenne mais très peu remplie de pâte thermique BeQuiet!

 

Le produit:

Nous sommes en présence d’un très bel objet, certainement le ventirad le mieux fini que nous ayons eu. La peinture est bien appliquée, la plaque supérieure en aluminium brossé ne présente pas de défaut, le sommet des 7 caloducs se paye des petits caches, et la plaque froide est un véritable miroir.
On remarque la forme des ailettes. Côté ventilateur, les ailettes sont découpées en dents de scie et incurvées vers l’intérieur. Côté rejet d’air, elles présentent des créneaux, mis en quinconces par groupes de trois. Enfin, si on regarde entre les ailettes, on remarque des petites bosses sur leurs surfaces. On suppose que toutes ces fantaisies ont pour but de maximiser la friction de l’air contre l’aluminium tout en minimisant les turbulences et donc les nuisances sonores.

Les deux ventilateurs sont des dérivés de la gamme Silent Wings, avec visiblement le même moulin mais un cadre différent et une plus grande vitesse de rotation.
Précaution
Avant toute chose, il faut avoir conscience des dimensions de l’engin. Déjà, la compatibilité RAM est toujours problématique avec les gros ventirads. Une photo plus bas illustre le problème sur notre carte de test, mais certaines cartes mères comme la Z97 MPower ont les slots de RAM plus proches du socket, ce qui réduira encore les possibilités.

 

La hauteur est bien évidemment problématique dans beaucoup de boîtiers, et il convient avant de s’en équiper de vérifier la hauteur maximale acceptée, qui doit être supérieure à 163mm. Mais surtout, le point plus délicat à vérifier, est au niveau de la carte mère. En effet, des radiateurs de VRM trop imposants, comme illustré, empêcheront de positionner le ventirad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *